Chronique #133 : Libérées ! : Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale

LibereesAutrice : Titiou Lecoq

Éditeur : Le Livre de Poche

Genre : Essai

Nombre de pages : 264 pages

Résumé : « Un jour, je me suis demandée : pourquoi est-ce moi qui ramasse les affaires qui traînent ? Je n’ai trouvé qu’une seule réponse. Parce que je suis une femme qui vit avec un homme et deux enfants et que, conséquemment, les corvées, c’est pour ma gueule.
Être une femme, ce n’est pas seulement l’idéal de minceur et de cheveux qui brillent, c’est le souci permanent des autres et du foyer, c’est être sans cesse ramenée à la saleté, aux taches, à la morve. L’égalité serait déjà là, mais les femmes conservent la conviction intérieure qu’elles doivent s’occuper de tout et tout le monde, et d’elles en dernier, s’il reste cinq minutes à la fin de leur triple journée.
Cette féminisation de la sphère privée implique une autre conséquence : l’espace public est toujours masculin. Peut-on se dire égaux quand la moitié de la population adapte ses vêtements en fonction des transports et fait attention à ne pas être seule la nuit dans la rue ? Et si le combat féministe devait encore et toujours se jouer dans la vie quotidienne de chacune et chacun, chez soi, dans sa propre maison, devant le panier de linge sale ? Lire la suite

Chronique #109 : Les Heures Rouges – Leni Zumas

IMG_20191009_111414Autrice : Leni Zumas

Éditeur : Presses de la cité (Existe aussi en poche chez 10/18)

Genre : SF ? Anticipation ? Contemporain ?

Nombre de pages : 338 pages

Résumé : États-Unis, demain. Avortement interdit, adoption et PMA pour les femmes seules sur le point de l’être aussi. Non loin de Salem, Oregon, dans un petit village de pêcheurs, cinq femmes voient leur destin se lier à l’aube de cette nouvelle ère. Ro, professeure célibataire de quarante-deux ans, tente de concevoir un enfant et d’écrire la biographie d’Eivor, exploratrice islandaise du XIXème. Des enfants, Susan en a, mais elle est lasse de sa vie de mère au foyer – de son renoncement à une carrière d’avocate, des jours qui passent et se ressemblent. Mattie, la meilleure élève de Ro, n’a pas peur de l’avenir : elle sera scientifique. Par curiosité, elle se laisse déshabiller à l’arrière d’une voiture… Et Gin. Gin la guérisseuse, Gin au passé meurtri, Gin la marginale à laquelle les hommes font un procès en sorcellerie parce qu’elle a voulu aider les femmes. Lire la suite

Chronique #98 : Libres ! Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels – Ovidie & Diglee

libresovidiedigleeAutricesOvidie & Diglee

Éditeur : Tapas

Genre : Essai / BD

Nombre de pages :  125 pages

Résumé : Publicité, télévision, clips, blogs, magazines, applications, le sexe n’a jamais été aussi omniprésent dans notre environnement culturel. On en parle de plus en plus, mais en parle-t-on réellement mieux ? Au lieu de nous imposer un énième guide censé faire de nous des amantes parfaites, Ovidie et Diglee nous proposent de nous « foutre la paix » dans ce livre drôle, déculpabilisant et décomplexant. Lire la suite

Chronique #81 : Les Femmes de Stepford de Ira Levin

AuteurIra Levin

Éditeur : J’ai Lu

Genre : Science-Fiction

Nombre de pages :  160 pages

Résumé : Qu’arrive-t-il donc aux femmes de Stepford ? Ont-elles toujours été, ainsi que Joanna les découvre en s’installant dans cette ville, de véritables poupées ménagères, uniquement préoccupées de l’entretien de leur intérieur et du bien-être de leur famille ? Ou alors sont-elles victimes de leurs maris, tous adhérents du  » Club des Hommes « , qui se réunissent chaque soir dans une vieille bâtisse mystérieuse interdite aux femmes ?
Joanna, jeune femme libérée, tente de créer une association féminine avec l’aide de deux amies nouvellement arrivées. Quelle n’est pas sa stupeur de les voir, à leur tour, se transformer brusquement à l’image des autres femmes de la ville. L’inquiétude devient rapidement de l’angoisse…
Joanna réussira-t-elle à échapper à ce cauchemar aseptisé, climatisé, lot quotidien des femmes de Stepford ? Lire la suite

Chronique #62 : Nous sommes tous des féministes – Chimamanda Ngozi Adichie

IMG_20190308_112613_697Autrice : Chimamanda Ngozi Adichie

Éditeur : Folio (2€)

Genre : Essai / Nouvelle

Nombre de pages :  88 pages

Résumé : «Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement.» Chimamanda Ngozi Adichie aborde le sujet controversé du féminisme avec lucidité, éloquence et humour. Lire la suite

Chronique #61 : Nox – Eloïse Tanghe #PLIB2019

IMG_20190304_131644Autrice : Eloïse Tanghe

Éditeur : Editions du Chat Noir 

Genre : Policier

Nombre de pages :  336 pages

Résumé : Dans les couloirs glacés d’un asile, des voix chuchotent à votre esprit. Elles vous murmurent une destination, un village. Vous soufflent des images. Un lac cerné de neige. Une église souillée. Un brasier et les cris qu’il renferme. Elles vous content une histoire de sorcières. Vous narrent ses chapitres maudits. Sous un linceul de cendres, git une vérité que nul habitant ne pourra plus ignorer. Leurs secrets. Leurs peurs. La vôtre. Il est déjà trop tard. Bienvenue à Clairemont.


Lire la suite

Chronique #45: Une éducation de Tara Westover

uneeducation

ATTENTION COUP DE CŒUR !!!

Autrice : Tara Westover

Traducteur Johan Frédérik Hel Guedj

Éditeur : JC Lattès (22.00€ papier / 15.99€ numérique)

Genre : Autobiographie / Mémoires

Nombre de pages : 400 pages

Résumé : Tara Westover n’a jamais eu d’acte de naissance. Ni de dossier scolaire, car elle n’a jamais fréquenté une salle de classe. Pas de dossier médical non plus, parce que son père ne croyait pas en la médecine, mais à la Fin des temps. Enfant, elle a regardé son père mormon s’enfermer dans ses convictions, et son frère céder à la violence.
Et, à seize ans, Tara décide de s’éduquer toute seule. Son combat pour la connaissance la mènera loin des montagnes de l’Idaho, au-delà des océans, d’un continent à l’autre, d’Harvard à Cambridge. C’est à ce moment seulement qu’elle se demande si elle n’est pas allée trop loin. Lui reste-t-il un moyen de renouer avec les siens ? Une éducation est le récit d’une construction de soi, l’histoire d’une fidélité farouche envers la famille, et du chagrin dû à la rupture. Lire la suite