Chronique #137 : Félines de Stéphane Servant #PLIB2020

felinesAuteur : Stéphane Servant

Éditeur : Editions du Rouergue

Genre : SF

Nombre de pages : 384 pages

Résumé : Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d’ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c’est quand les premiers cas sont apparus, personne n’était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d’un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de… dont les sens étaient plus… et les capacités… Inimaginable… Cela n’a pas plu à tout le monde. Oh non ! C’est alors qu’elles ont dû se révolter, être des Félines fières et ne rien lâcher !

Ce livre fait partie des 5 finalistes au PLIB 2020.


Lire la suite

Chronique #136 : L’aile des vierges de Laurence Peyrin

Screenshot_20200416_113344Autrice : Laurence Peyrin

Éditeur : Pocket (initialement paru chez Calmann-Levy)

Genre : Historique

Nombre de pages : 480 pages

Résumé : « L’aile des vierges » , c’est ainsi que l’on surnomme les chambres réservées aux domestiques à Sheperd House, illustre manoir du Kent où est engagée Maggie Fuller au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Petite-fille de suffragette, fille d’une sage-femme féministe, Maggie aurait pu prétendre à mieux que cette place de femme de chambre. Mais, en ces temps difficiles, la jeune femme cultivée et émancipée n’a d’autre choix que d’intégrer la petite armée d’intendants semblant vivre au siècle précédent. Elle aspire pourtant à un autre destin. Et elle n’est pas la seule au sein de Sheperd House… Contre toute attente, ce pourrait être le début de son long chemin vers l’amour et la liberté. Lire la suite

Chronique #135 : Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie !! COUP DE CŒUR !!

americanahAutrice : Chimamanda Ngozi Adichie

Éditeur : Folio

Genre : Contemporain

Nombre de pages : 685 pages

Résumé : «En descendant de l’avion à Lagos, j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire.» Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Jeune et inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l’Amérique qui compte bien la rejoindre. Mais comment rester soi lorsqu’on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés? Pendant quinze ans, Ifemelu tentera de trouver sa place aux États-Unis, un pays profondément marqué par le racisme et la discrimination. De défaites en réussites, elle trace son chemin, pour finir par revenir sur ses pas, jusque chez elle, au Nigeria.

Lire la suite

Chronique #134 : La Femme Révélée de Gaëlle Nohant

lafemmereveleeAutrice : Gaëlle Nohant

Éditeur : Grasset

Genre : Historique

Nombre de pages : 384 pages

Résumé : Paris, 1950. Eliza Donneley se cache sous un nom d’emprunt dans un hôtel miteux. Elle a abandonné brusquement une vie dorée à Chicago, un mari fortuné et un enfant chéri, emportant quelques affaires, son Rolleiflex et la photo de son petit garçon. Pourquoi la jeune femme s’est-elle enfuie au risque de tout perdre ?

Je ne mets volontairement pas le résumé complet fourni par la maison d’édition, car sinon il ne vous restera plus rien à découvrir ! (Mais vraiment plus rien du tout !) DONC NE LISEZ PAS CETTE QUATRIEME DE COUVERTURE ! Lire la suite

Chronique #133 : Libérées ! : Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale

LibereesAutrice : Titiou Lecoq

Éditeur : Le Livre de Poche

Genre : Essai

Nombre de pages : 264 pages

Résumé : « Un jour, je me suis demandée : pourquoi est-ce moi qui ramasse les affaires qui traînent ? Je n’ai trouvé qu’une seule réponse. Parce que je suis une femme qui vit avec un homme et deux enfants et que, conséquemment, les corvées, c’est pour ma gueule.
Être une femme, ce n’est pas seulement l’idéal de minceur et de cheveux qui brillent, c’est le souci permanent des autres et du foyer, c’est être sans cesse ramenée à la saleté, aux taches, à la morve. L’égalité serait déjà là, mais les femmes conservent la conviction intérieure qu’elles doivent s’occuper de tout et tout le monde, et d’elles en dernier, s’il reste cinq minutes à la fin de leur triple journée.
Cette féminisation de la sphère privée implique une autre conséquence : l’espace public est toujours masculin. Peut-on se dire égaux quand la moitié de la population adapte ses vêtements en fonction des transports et fait attention à ne pas être seule la nuit dans la rue ? Et si le combat féministe devait encore et toujours se jouer dans la vie quotidienne de chacune et chacun, chez soi, dans sa propre maison, devant le panier de linge sale ? Lire la suite

Chronique #132 : Disparaître – Matthieu Menegaux

disparaitreAuteur : Matthieu Menegaux

Éditeur : Grasset

Genre : Contemporain

Nombre de pages : 216 pages

Résumé : Une jeune femme met fin à ses jours à Paris, dans le XVIII° arrondissement.
Un homme est retrouvé noyé sur une plage, à Saint-Jean Cap Ferrat, sans que personne soit en mesure de l’identifier : le séjour en mer l’a défiguré, et l’extrémité de chacun de ses doigts a été brûlée. Quel lien unit ces deux affaires ? Qui a pris tant de soin à préserver l’anonymat du noyé, et pour quelles raisons ? Qu’est-ce qui peut pousser un homme ou une femme à vouloir disparaître ?

Lire la suite

Chronique #131 : Le Journal de Claire Cassidy – Elly Griffiths

lejournaldeclarecassidyAutrice : Elly Griffiths

Éditeur : Hugo Thriller

Genre : Thriller

Nombre de pages : 444 pages

Résumé : Dans le collège anglais où elle enseigne, Claire Cassidy donne chaque année un cours sur un classique de la littérature gothique,  » L’Inconnu « , de R.M. Holland. Cet écrivain a vécu et enseigné dans le même collège que Claire, qui, fascinée par ce personnage qui hante encore les murs de l’établissement, travaille à l’écriture de sa biographie. Mais un jour, Ella, sa collègue et amie est retrouvée morte. À côté de son corps, une citation de  » L’Inconnu « …
La littérature et la vraie vie entrent alors en collision, et Claire devient suspecte aux yeux
de la police. Et le mystère s’épaissit lorsqu’elle ouvre son journal intime, ce journal dans
lequel elle écrit chaque jour, et découvre une écriture qui n’est pas la sienne :  » Bonjour, Claire. Tu ne me connais pas.  » L’Inconnu, lui, connaît Claire, jusqu’à ses moindres secrets, et il n’est visiblement pas étranger aux meurtres qui vont se succéder au sein même du collège, toujours inspirés du livre de R.M. Holland. Claire arrivera-t-elle à changer la fin de l’histoire ?

Lire la suite