Achats·Chronique·PLIB

Chronique #179 : Rouge de Pascaline Nolot #PLIB2021

Autrice : Pascaline Nolot

Éditeur : Gulf Stream

Genre : Fantastique / Conte

Nombre de pages : 312 pages

Résumé : Accroché au versant du mont Gris et cerné par Bois-Sombre se trouve Malombre, hameau battu par les vents et la complainte des loups. C’est là que survit Rouge, rejetée à cause d’une particularité physique. Rares sont ceux qui, comme le père François, éprouvent de la compassion à son égard. Car on raconte qu’il ne faut en aucun cas toucher la jeune fille sous peine de finir comme elle : marqué par le Mal.
Lorsque survient son premier sang, les villageois sont soulagés de la voir partir, conformément au pacte maudit qui pèse sur eux. Comme tant d’autres jeunes filles de Malombre avant elle, celle que tous surnomment la Cramoisie doit s’engager dans les bois afin d’y rejoindre l’inquiétante Grand-Mère. Est-ce son salut ou un sort pire que la mort qui attend Rouge ? Nul ne s’en préoccupe et nul ne le sait, car aucune bannie n’est jamais revenue…

Ce roman est l’un des finalistes du PLIB 2021.


Mon avis : Allez disons-le tout de suite : C’est un énorme coup de cœur ! Et ce roman aura mon vote pour cette édition du PLIB !

On suit ici Rouge, jeune adolescente mis au ban de son village. Sa mère est morte en couche, son père et tout le village la hait car elle est le fruit du diable comme le « prouve » la marque rouge sur son visage. Ce village n’est pas comme tous les autres visages ; une malédiction pèse sur lui : chaque jeune fille doit rejoindre une sorcière dans la forêt alentour quand arrive ses premières menstruations. Ce jour va arriver pour Rouge, mais si ce n’était pas une malédiction de quitter ce village honni ? Sur sa route, le chasseur, la vilaine sorcière, des loups mais ne croyais pas connaître l’histoire on est ici bien loin de Disney !

La plume de Pascaline Nolot est fantastique et nous offre un récit sous forme de conte poétique. La forme magnifique cache des thématiques très dures mais nécessaires.

(TW : harcèlement / violences / viols)

Ma note : 19/20

Une réécriture de conte terriblement sombre qui ne plaira pas pour tout le monde, mais qui aura marqué mon année de lecture !

#ISBN9782354887858

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s