Avis·Chronique

Chronique #153 : Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

Autrice :  Melissa Da Costa

Éditeur : Le Livre de Poche

Genre : Contemporain

Nombre de pages : 838 pages

Résumé : Petiteannonce.fr : Émile, 26 ans, condamné à une espérance de vie de deux ans par un Alzheimer précoce, souhaite prendre le large pour un ultime voyage. Recherche compagnon(ne) pour partager avec moi ce dernier périple. Émile a décidé de fuir l’hôpital, la compassion de sa famille et de ses amis. À son propre étonnement, il reçoit une réponse à cette annonce. Trois jours plus tard, avec le camping-car acheté secrètement, il retrouve Joanne, une jeune femme, qui a pour seul bagage un sac à dos, un grand chapeau noir, et aucune explication sur sa présence. Ainsi commence un voyage stupéfiant de beauté. À chaque détour de ce périple naît, à travers la rencontre avec les autres et la découverte de soi, la joie, la peur, l’amitié, l’amour qui peu à peu percent la carapace de douleurs d’Émile.


Mon avis : Tout d’abord je tiens à remercier Netgalley et Le Livre de Poche de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Oui, ce n’est pas mon style de roman habituel. Mais j’ai vu tellement de retours positifs autour de ce roman contemporain / romance, d’énormes coups de cœur de personnes ne lisant pas habituellement ce style de roman que je me suis laissée tentée !

On suit ici Emile qui a 26 ans apprend qui ne lui reste plus que deux années à vivre. Plutôt que de les vivre à l’hôpital à passer des examens sans cesse et oppressé par la pitié familiale, il décide d’acheter un camping-car et de partir sur les routes de France ! Pour cela, suite à une petite annonce il va rencontrer Joanne, jeune femme assez timide pour l’accompagner dans ce dernier voyage.

Les deux personnages principaux sont extrêmement sympathiques et on ne peut que s’attacher à eux. J’ai beaucoup aimé suivre leur voyage, l’autrice nous décrit et nous vend très bien les paysages pyrénéens (d’ailleurs, maintenant je meurs d’envie d’aller y faire de la randonnée !). Néanmoins j’en attendais peut-être trop de ce roman suite à toutes les critiques dithyrambiques que j’avais pu lire. J’ai donc passé un bon moment avec Emile et Joanne mais ce ne sera pas un coup de coeur ! Peut-être suis-je sans cœur car contrairement à beaucoup la fin de m’a ni fait pleurer ni briser le cœur (et puis bon la toute fin, on la voit venir à 100km non ? Ou je suis encore la seule ?)

Ma note : 16/20

Une petit roman d’été sympathique et dépaysant.

Un commentaire sur “Chronique #153 : Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s