Avis·Chronique

Chronique #146 : Le Dilemme de B.A. Paris

ledilemmeAutrice : B.A. Paris

Éditeur : Hugo Thriller

Genre : Thriller

Nombre de pages : 377

 Résumé : S’il parle, il la détruit.S’il se tait, il se détruit.Et vous, que feriez-vous ? Depuis toujours, Livia rêve d’une énorme soirée pour ses 40 ans ; et Adam, son mari, met tout en oeuvre pour que la fête soit inoubliable. Il s’organise pour que leur fille Marnie vienne exprès de Hong Kong – ce sera une surprise pour Livia. Mais quelques heures avant la soirée, Adam apprend que le vol dans lequel se trouvait peut-être Marnie s’est crashé. Est-ce qu’elle avait pu prendre cet avion, sachant que son vol précédent avait décollé en retard et qu’elle pensait ne pas pouvoir attraper sa correspondance ? Adam doit-il en parler à Livia, au risque de l’inquiéter pour rien ? Et pourquoi Livia semble-t-elle soulagée que Marnie ne soit pas là ?
Lorsque la fête commence, chacun devra danser avec ses secrets et ses peurs. Jusqu’à ce que s’ouvre enfin le portillon du jardin et qu’une silhouette s’avance vers les invités…


Mon avis : On se retrouve ici entre Adam et Livia, en couple depuis vingt ans, deux grands enfants, tout va bien dans le meilleur des mondes. Livia fête aujourd’hui ses 40 ans en grande pompe avec une grande fête.

On va donc passer du point de vue d’Adam et de Livia heure par heure tout le long de la soirée : Livia qui est ravie que sa fille soit absente et qui redoute de révéler un secret à son mari (spoiler alert : n’en attendez pas trop ! rien de fou !) ; et Adam qui dans l’après-midi a découvert qu’un avion s’était écrasé, or leur fille devait prendre un avion pour faire une surprise à sa mère et qui décide de faire comme si rien ne s’était passé et de ne pas dire à sa femme que sa fille est potentiellement décédée. 

Très clairement il ne se passe absolument rien ici ! On est simplement au milieu d’un couple qui ne communique pas et si chacun avait parler à l’autre au premier chapitre rien n’aurait changer si ce n’est que j’aurais perdu beaucoup moins de temps !

Chacun des personnages de ce couple est insupportable. On a Livia, une femme de 40 ans obnubilée par sa fête d’anniversaire telle une ado de 16 ans et totalement matérialiste qui se focalise sur un pseudo secret qui ne crée vraiment aucun suspense…. En face on a Adam qui va juste psychoter pendant tout le roman sur le fait que sa fille est peut-être morte ou peut-être pas alors qu’il pourrait juste appeler le numéro d’urgence pour être fixé ! Je ne comprends même pas comment on peut rester dans un doute pareil pendant des heures et se torturer ainsi sans prendre son téléphone pour passer ce coup de fil ! Et comment ne pas dire à sa femme que sa fille est potentiellement dans un accident d’avion ? Bref, des personnages bien fades et assez lâches qui n’osent jamais se dire les choses.

Je n’ai pas bien vu où était le côté thriller, pour le côté psychologique les personnages m’ont paru tellement insupportables et peu crédibles que j’ai eu bien du mal à accrocher…. Pas grand chose ne m’a plu vous l’aurez compris, ce roman est pourtant très bien noté sur Livraddict, alors si vous êtes fan de l’autrice pourquoi pas, pour ma part c’était mon premier essai et je ne suis pas sûre de retenter.

Ma note  : 13/20

Des personnages insupportables et inconsistants et une absence critique de suspense et d’histoire dans ce soit-disant thriller psychologique qui tient plus du drame familial.

 

Je remercie tout de même la maison d’édition et Netgalley pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

5 commentaires sur “Chronique #146 : Le Dilemme de B.A. Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s