Chronique #115 : Helstrid de Christian Léourier #PLIB2020

IMG_20191107_104639Auteur : Christian Léourier

Éditeur : Le Bélial (Une Heure Lumière)

Genre : SF

Nombre de pages : 116 pages

Résumé : Certains mondes ne sont pas faits pour l’humanité : Helstrid est de ceux-là. Des températures de -150 °C ; des vents de 200 km/h ; une atmosphère toxique. Pourtant, la Compagnie tient à exploiter ses énormes ressources en minerai, appâtant les volontaires à l’exil à grand renfort de gains conséquents. Des hommes et des femmes à l’image de Vic, qui supervise le travail de prospection et d’exploitation des machines. Un job comme un autre, finalement, et qui vaut toujours mieux que d’affronter son passé laissé sur Terre… Jusqu’à ce que le porion soit contraint d’accompagner un convoi chargé de ravitailler un avant-poste à plusieurs centaines de kilomètres de la base principale. Un trajet dangereux, mais les IA sont là pour veiller à la bonne marche des véhicules suréquipés et à la protection du seul humain embarqué. Dans pareilles conditions, tout ne peut que se passer au mieux…

Ce livre est présélectionné au PLIB 2020

et vient de remporter le prix des Utopiales le week-end dernier.


helstridMon avis : Deuxième découverte de la collection Une Heure Lumière : collection de novellas (un peu plus long qu’une nouvelle, mais trop court pour le roman) SFFF.

Ici on se retrouve aux côtés de Vic. Vic vit et travaille sur Helstrid une planète peu accueillante pour l’espèce humaine : vents violents et températures largement négatives (-150°C !!!! Je suis actuellement sous un plaid et deux écharpes alors qu’il fait 8°C dehors !). Sa mission pour les prochains jours ? Embarquer dans l’un des camions dirigés par une intelligence artificielle qui part ravitailler la seconde base de cette planète. Et c’est bien ce voyage, qui ne se passera pas exactement comme prévu, que nous allons suivre pendant une centaine de pages !

J’avoue je n’ai pas bien compris à quoi servent les humains sur cette planète ! Tout est automatisé, géré par des IA alors pourquoi envoyer des humains qui ne feront rien que se tourner les pouces ? Ce n’est pas ici le plus important, il s’agit juste de poser un univers où mettre l’histoire, mais dans un monde capitaliste tel qu’il est décrit je trouve ça assez peu probable de dépenser des sommes faramineuses pour envoyer des boulets qui ne feront que ralentir le travail des machines qui s’auto-gèrent parfaitement toutes seules ! Enfin bref…

Le récit que l’on a ici est un huis-clos, ce pauvre Vic qui partait travailler dans l’espace pour se changer les idées suite à une rupture va beaucoup ruminer dans ce camion où il n’a strictement rien à faire ! Il se fait guider par une IA, devient totalement dépendante de cette machine, il remet entièrement sa vie entre ses mains et c’est bien là l’intérêt du livre : un humain dont la vie ne dépend plus que d’une IA sur laquelle il n’a aucune mainmise ! Le récit est prenant et glaçant jusqu’à la fin.

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur, ce qui me donne bien envie de sortir un autre livre de ma PAL écrit par lui : La lyre et le glaive, tome 1 : Diseur de mots qui est cette fois de la fantasy (et également présélectionné au PLIB 2020 !).

Ma note : 17/20

Un huis-clos dans l’espace ou pourquoi être dépendant des IA n’est pas toujours une bonne idée.


J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge « Tournoi des Elites » organisé par l’équipe du PLIB et il rentrera dans mon PumpkinAutumnChallenge pour la catégorie : « You are just as sane as I am » (espace).


Citation :

Un jour, songea Vic, quand la mousse aura conquis les collines artificielles, elles se fondront à leur tour dans le paysage. Un jour proche, à l’échelle géologique. Pourtant les hommes auront sans doute abandonné Nàma depuis longtemps, ne laissant comme trace de leur passage que ces monticules de déchets, la blessure béante de la mine à ciel ouvert, les ruines de la base abandonnée et les squelettes des machines qu’il n’aura pas été rentable de récupérer.


#ISBN9782843449444

3 réflexions sur “Chronique #115 : Helstrid de Christian Léourier #PLIB2020

  1. Ping : Le PLIB 2020 : c’est reparti pour une année ! #PLIB2020 – Lectures d'A

  2. Ping : Mes livres chroniqués – Lectures d'A

  3. Ping : #PLIB2020 : Mes 20 pré-sélectionnés – Lectures d'A

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s