Chronique #111 : Le bal des folles – Victoria Mas

lebaldesfollesAutrice : Victoria Mas

Éditeur : Albin Michel

Genre : Historique

Nombre de pages : 256 pages

Résumé : Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles – d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques – ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.


Mon avis :

Elles ne sont plus des épouses, des mères ou des adolescentes, elles ne sont pas des femmes que l’on regarde ou qu’on considère, elles ne seront jamais des femmes qu’on désire ou qu’on aime : elles sont des malades. Des folles. Des ratées.

Ce roman nous plonge totalement dans la vie de l’hôpital psychiatrique de La Salpêtrière en 1885. Le bal des folles n’est qu’un prétexte en soi, il ne dure que quelques pages, pour nous parler de la vie quotidienne de ces femmes enfermées et surtout de la condition féminine à l’époque.

Libres ou enfermées, en fin de compte, les femmes n’étaient en sécurité nulle part. Depuis toujours, elles étaient les premières concernées par des décisions qu’on prenait sans leur accord.

Toutes ces femmes enfermées ne sont pas forcément folles et on découvre à travers leurs histoires une époque où en tant que femme nous ne voudrions vraiment pas revenir : on découvre une adolescente devenue hystérique suite à de mauvais traitements (merci les hommes !), une cinquantenaire enfermée après une tentative de meurtre sur son amant/proxénète ? violent et qui ne veut absolument pas sortir de l’hôpital, une jeune femme de bonne société qui dérange, etc…

Ici, j’suis protégée. On est entre femmes. J’tricote des châles pour les filles. J’me sens bien. Non, dehors, plus jamais. Tant qu’les hommes auront une queue, tout l’mal sur cette terre continuera d’exister.

J’ai adoré découvrir le fonctionnement de cet hôpital à l’époque, la dénonciation des pratiques, des regards masculins sur ces femmes, des regards de savants sur ces « folles » :

Un médecin pense toujours savoir mieux que son patient, et un homme pense toujours savoir mieux qu’une femme … 

lebaldesfollesJ’ai cependant regretté la place importante du surnaturel avec la patiente qui voit des esprits. Le roman aurait été beaucoup plus fort à mon sens si l’on était resté dans le réel.

Ma note : 16/20

J’ai adoré en découvrir plus sur cette période historique mais la présence de surnaturel m’a déçue.

Autres citations :

La folie des hommes n’est pas comparable à celle des femmes : les hommes l’exercent sur les autres ; les femmes, sur elles-mêmes.


Il existe peu de sentiments plus douloureux que de voir ses parents vieillir. Constater que cette force, jadis incarnée par ces figures que l’on pensait immortelles, vient d’être remplacée par une fragilité irréversible.

6 réflexions sur “Chronique #111 : Le bal des folles – Victoria Mas

  1. Ping : Esprit es-tu là (Le bal des folles, Victoria Mas) – Pamolico : critiques, cinéma et littérature

  2. Ping : C’est lundi, que lisez-vous ? – 21/10/19 – Lectures d'A

  3. Ping : Mes livres chroniqués – Lectures d'A

  4. Ping : Point Lecture Octobre 2019 : Partie 1 – Lectures d'A

  5. Ping : Victoria Mas – Le bal des folles | Sin City

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s