Chronique #81 : Les Femmes de Stepford de Ira Levin

AuteurIra Levin

Éditeur : J’ai Lu

Genre : Science-Fiction

Nombre de pages :  160 pages

Résumé : Qu’arrive-t-il donc aux femmes de Stepford ? Ont-elles toujours été, ainsi que Joanna les découvre en s’installant dans cette ville, de véritables poupées ménagères, uniquement préoccupées de l’entretien de leur intérieur et du bien-être de leur famille ? Ou alors sont-elles victimes de leurs maris, tous adhérents du  » Club des Hommes « , qui se réunissent chaque soir dans une vieille bâtisse mystérieuse interdite aux femmes ?
Joanna, jeune femme libérée, tente de créer une association féminine avec l’aide de deux amies nouvellement arrivées. Quelle n’est pas sa stupeur de les voir, à leur tour, se transformer brusquement à l’image des autres femmes de la ville. L’inquiétude devient rapidement de l’angoisse…
Joanna réussira-t-elle à échapper à ce cauchemar aseptisé, climatisé, lot quotidien des femmes de Stepford ?


lesfemmesdestepfordMon avis : J’ai réalisé cette lecture dans le cadre du challenge Feminibooks organisé par Opalyne tout au long de l’année (ici le groupe facebook si vous voulez nous rejoindre). Pour le mois de mai il fallait donc lire un livre de science-fiction avec une héroïne.

Un livre qui nous décrit la condition des femmes dans les années 70, enfermées dans le rôle modèle de femme parfaite (enfin parfaite… du point de vue masculin….), qui tient sa maison sans jamais se fatiguer, sans jamais se décoiffer et à tout faire pour le plaisir de son homme…. Mais Joanna n’est pas comme ces femmes, elle est comme vous et moi… Mais pour combien de temps ? Qu’est-ce qui fait que TOUTES les femmes de cette ville se transforme en parfaite bobonne ?

Je me suis de suite attachée à Joanna, me reconnaissant beaucoup dans son caractère, sa personnalité. J’ai enduré avec elle, stressé avec elle, angoissé avec elle… Comme si moi aussi je risquais de me transformer en ce cauchemar d’une seconde à l’autre.

Sexisme, racisme, patriarcat… que de sujets encore malheureusement terriblement d’actualité ! Glaçant, captivant, fascinant ! Le seul point négatif pour moi ? J’aurais aimé en savoir plus sur le comment…

Ma note : 18/20, un roman écrit dans les années 70… et pourtant si moderne ! avec des réflexions toujours actuelles !

Je ne saurais que trop vous recommander cette lecture !

Quelques citations :

Et puis les hommes ont besoin d’un endroit où se détendre autour d’un verre ou deux ! – Et pas les femmes ? – Beaucoup moins.

Well, well, well…


Oui, j’ai changé, déclara-t-elle dans sa cuisine impeccable. J’ai pris conscience de ma flemmardise, de mon égoïsme. Il n’y a pas de honte à être une bonne femme d’intérieur. J’ai décidé de faire consciencieusement mon boulot, histoire de me montrer digne des efforts de Dave, et de faire plus attention à mon apparence

Aaaaaah tellement de choses sont problématiques dans cette scène que j’hurlais dans ma tête en lisant !


Si tes amies ont changé, c’est uniquement pour les raisons qu’elles t’ont données : elles ont pris conscience de leurs paresse et de leur négligence. Il était grand temps que Bobbie commence à se soucier de son apparence. Ça ne te ferait d’ailleurs pas de mal non plus de te regarder de temps en temps dans un miroir.

Mon dieu…. Mon chéri me sort quelque chose comme ça on est parti pour de l’engueulade de grand niveau !

Publicités

Une réflexion sur “Chronique #81 : Les Femmes de Stepford de Ira Levin

  1. Ping : Mes livres chroniqués – Lectures d'A

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s