Chronique #76 : Les Héritiers d’Higashi, tome 1 de Clémence Godefroy

IMG_20190513_172247Autrice : Clémence Godefroy

Éditeur : Editions du Chat Noir

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 222 pages

Résumé : Il y a bien longtemps à Higashi, les différentes lignées de bakemono, ces humains porteurs d’esprits animaux et dotés de pouvoirs incroyables, vivaient en harmonie. Mais la guerre les a décimés, et depuis un siècle le clan Odai et les descendants des renards règnent sans partage sur l’archipel, reléguant les autres bakemono aux brumes du passé.

Ayané, jeune disciple de l’Ordre de la Main Pure, se soucie bien peu de ces légendes. Pleine d’énergie mais peu disciplinée, elle aimerait surtout faire ses preuves au combat. Jusqu’au jour où ses supérieures lui assignent une mission très spéciale : partir au service d’un clan prestigieux dans le nord du pays et veiller sur leur hôte, Numié Dayut, une princesse exilée qui cache un lourd secret.


lesheritiersdhigashiMon avis : Quel univers ! Je n’étais absolument pas familière de la mythologie japonaise et notamment du principe des yokais et autres bakemonos. J’ai d’ailleurs du me faire un petit récapitulatif en début de lecture pour ne pas me perdre entre les différents types de bakemonos (et aussi apprendre ce qu’était un bakemono….) : nogitsune, orosihi, tanuki, nekomata etc…

Mais une fois plongée dedans je ne voulais plus en sortir ! On suit Ayané, jeune disciple de l’Ordre de la Main Pure envoyée pour garder une princesse avec laquelle elle va tisser une belle relation, chacune apprenant beaucoup de l’autre au fur et à mesure de leurs aventures. En parallèle on suit également Yoriko, une nekomata (humaine porteuse d’un esprit de chat) qui pour échapper à un clan mafieux se fait embaucher au palais du clan Odai (ceux qui ont décimés tous les bakemonos dont son « clan ») en tant que femme de chambre.

J’ai adoré cette lecture, cette plongée dans ce monde qui m’était inconnu. Les personnages principaux (tous féminins !) sont très attachants. L’intrigue m’a complètement happée et je veux la suite !!!! 

Ma note : 18/20

Je vous le recommande chaudement et attends impatiemment le second tome !

Ma seule remarque négative serait qu’un glossaire avec les noms japonais aurait facilité grandement ma lecture qui n’a pu se fluidifier que grâce à Google et Wikipedia pour comprendre ce qu’était un bakemono, un nekomata, etc, etc…. Des notes de bas de pages n’auraient vraiment pas étaient de trop !

Publicités

7 réflexions sur “Chronique #76 : Les Héritiers d’Higashi, tome 1 de Clémence Godefroy

  1. Ping : Mes livres chroniqués – Lectures d'A

  2. Ping : #PLIB 2019 : Le récap’ – Lectures d'A

      1. C’est vrai que j’entends pas trop parlé de cette ME et pourtant beaucoup de pitch me plaisent quand je les découvrent. Il faudrait que je me penche plus sur leurs parutions 🙂

        Aimé par 1 personne

  3. Ping : Challenge des Finalistes du #PLIB2019 : Mai – Comment le dire à la nuit – Vincent Tassy – Lectures d'A

  4. Ping : Point Lecture Mai 2019 – Résultats du Mois de la Fantasy – Lectures d'A

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s