Chronique #75 : Effroyable Porcelaine de Vincent Tassy

IMG_20190508_184243_990Auteur : Vincent Tassy

Éditeur : Editions du Chat Noir (Chatons Hantés)

Genre : Fantastique Jeunesse

Nombre de pages : 190 pages

Résumé : Sibylle Delombre est une collégienne ordinaire. Enfin, si l’on considère qu’il est ordinaire de décorer sa chambre avec des ossements, des peluches chauves-souris, des schémas de dissection et des grimoires. Oui, Sibylle aime bien l’étrange et le mystère. Ainsi, elle a de quoi se réjouir lorsque sa mère lui propose de l’accompagner pour débarrasser un vieux château. Mais tous les objets bizarres qu’elle rêvait d’y découvrir ne sont rien en comparaison de la splendide poupée en robe noire, aux cheveux argentés comme un clair de lune, qu’elle trouve dans une chambre et qu’elle s’approprie aussitôt, séduite par sa beauté vénéneuse. Et si les cauchemars qui se mettent alors à hanter les nuits de Sibylle avaient un lien avec elle ? Et si cette poupée, aux yeux violets, au regard aussi triste que cruel, n’était pas inoffensive ? Quel terrible secret renferme l’effroyable porcelaine ?


effroyable porcelaineMon avis : J’ai lu ce livre dans le cadre du Challenge des Finalistes du PLIB, et quelle lecture ! Il s’agit de mon tout premier Vincent Tassy. J’avais souvent entendu parler de sa plume de façon dithyrambique et ces éloges n’étaient pas infondées. Quel plaisir de plonger dans cet univers à travers cette plume poétique

J’ai lu ce livre en moins d’une journée ce qui m’arrive rarement ! J’ai sauté les deux pieds joints dans cet univers de conte horrifique. J’ai vibré avec Sibylle et son ami martyrisés par cette effroyable poupée. L’auteur sait parfaitement nous dépeindre l’atmosphère inquiétante autour de cette poupée et de ce château. La fin est juste sublime avec une belle moralité (comme tout bon conte !) et je ne l’avais absolument pas vu venir ! 

Petit bonus : les très jolies illustrations de Mina M. disséminées tout le long du récit.

Ma note : 19/20

Une plume immersive qui nous transporte dans un conte horrifique où l’amitié et la tolérance sont mis en avant.

Attention, je parle de conte horrifique mais n’oubliez pas qu’il s’agit d’un livre pour la jeunesse, selon votre âge vous devriez quand même pouvoir dormir après l’avoir refermé 😉

Publicités

4 réflexions sur “Chronique #75 : Effroyable Porcelaine de Vincent Tassy

  1. Ping : Mes livres chroniqués – Lectures d'A

  2. Ping : #PLIB 2019 : Le récap’ – Lectures d'A

  3. Ping : Challenge des Finalistes du #PLIB2019 : Mai – Comment le dire à la nuit – Vincent Tassy – Lectures d'A

  4. Ping : Point Lecture Mai 2019 – Résultats du Mois de la Fantasy – Lectures d'A

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s