Chronique #61 : Nox – Eloïse Tanghe #PLIB2019

IMG_20190304_131644Autrice : Eloïse Tanghe

Éditeur : Editions du Chat Noir 

Genre : Policier

Nombre de pages :  336 pages

Résumé : Dans les couloirs glacés d’un asile, des voix chuchotent à votre esprit. Elles vous murmurent une destination, un village. Vous soufflent des images. Un lac cerné de neige. Une église souillée. Un brasier et les cris qu’il renferme. Elles vous content une histoire de sorcières. Vous narrent ses chapitres maudits. Sous un linceul de cendres, git une vérité que nul habitant ne pourra plus ignorer. Leurs secrets. Leurs peurs. La vôtre. Il est déjà trop tard. Bienvenue à Clairemont.


noxMon avis : Le mot qui correspond le plus à ma lecture est malheureusement : déception. J’attendais tellement de ce livre et finalement je n’ai rien eu.

Commençons par le résumé : on me parle d’asile, j’attends un asile ! Et bien ça durera seulement le premier chapitre, et encore juste pour nous dire qu’on en sort… Soit !

Dans ce cas on m’a parlé de ce livre comme une histoire de sorcières qui se répètent à travers les années. Alors l’histoire de la « sorcière » d’origine était très intéressante et, après avoir lu Sorcières de Mona Chollet et Les filles de Salem de Thomas Gilbert, plutôt crédible à mon sens. Malheureusement tout ce qui se passe de nos jours et pour moi sans queue ni tête. Nulle sorcière nulle part, juste une pauvre fille qui entend des voix puis tout à coup une histoire de vengeance qui débarque de on ne sait où (on ne saura d’ailleurs jamais pourquoi cette vengeance… Et pour moi il faut qu’il y ait eu un premier acte avant une vengeance sinon c’est juste de la méchanceté débile et sans intérêt…). 

Le début était prometteur, rempli de mystères, les pages se tournent car on attend désespérément avoir des réponses à ces questions, on ne comprend pas mais on espère que tout va coller après une révélation… Révélation qui ne vient jamais….

Une fin bancale, prévisible, sans intérêt pour moi. Aucune réponse aux divers mystères semés le long du roman. Peu d’attachement aux personnages (voir dégoût pour certains…).

Le tout est entouré de nombreuses coquilles dans l’orthographe et la typologie : ça peut paraître idiot mais personnellement cela me sort totalement du récit. Ce « détail » pour certains j’avais réussi à passer au-dessus dans ma lecture de La Fille qui tressait les nuages ; mais ici cela m’a encore plus ennuyée et au prix du livre je m’attends à un récit relu et sans fautes. De plus la mise en page est juste imbuvable ce qui ne m’a certainement pas aidée non plus ! Et là dessus je suis très déçue par la maison d’édition….

Ma note : 14/20, une déception pour un livre sur une thématique que j’apprécie tellement habituellement !

Citation :

On est tous tordus d’une certaine manière mais certains sont juste plus doués pour le cacher. (p. 282)

 

#ISBN9782375680636

Publicités

4 réflexions sur “Chronique #61 : Nox – Eloïse Tanghe #PLIB2019

  1. Ping : Mes livres chroniqués – Lectures d'A

  2. Ping : Point Lecture Mars 2019 – Lectures d'A

  3. Ping : #PLIB 2019 : Le récap’ – Lectures d'A

  4. Ping : Mes livres en vente – Lectures d'A

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s