Avis·Chronique

Chronique #68 : L’empathie de Antoine Renand

IMG_20190401_153019_829Auteur : Antoine Renand

Éditeur : Lizzie (audio) / Robert Laffont (La Bête Noire) (écrit)

Genre : Policier / Thriller

Nombre de pages : 672 min / 447 pages

Résumé : Vous ne dormirez plus jamais la fenêtre ouverte.  » Il resta plus d’une heure debout, immobile, face au lit du couple. Il toisait la jeune femme qui dormait nue, sa hanche découverte. Puis il examina l’homme à ses côtés. Sa grande idée lui vint ici, comme une évidence ; comme les pièces d’un puzzle qu’il avait sous les yeux depuis des années et qu’il parvenait enfin à assembler. On en parlerait. Une apothéose.  » Cet homme, c’est Alpha. Un bloc de haine incandescent qui peu à peu découvre le sens de sa vie : violer et torturer, selon un mode opératoire inédit. Face à lui, Anthony Rauch et Marion Mesny, capitaines au sein du 2e district de police judiciaire, la  » brigade du viol « . Dans un Paris transformé en terrain de chasse, ces trois guerriers détruits par leur passé se guettent et se poursuivent. Aucun ne sortira vraiment vainqueur, car pour gagner il faudrait rouvrir ses plaies et livrer ses secrets. Un premier roman qui vous laissera hagard et sans voix par sa puissance et son humanité. Lire la suite « Chronique #68 : L’empathie de Antoine Renand »

Avis·Chronique

Chronique #67 : Un silence brutal de Ron Rash

IMG_20190328_134839_395Auteur : Ron Rash

Éditeur : Gallimard (La Noire)

Genre : Contemporain / Roman noir

Nombre de pages : 272 pages

Résumé : (Raccourci, ça devient une habitude mais si vous ne voulais pas connaître des événements qui se passent à plus de la moitié du livre mieux vaut vous contentez de celui-ci) : Dans cette contrée de Caroline du Nord, entre rivière et montagnes, que l’œuvre de Ron Rash explore inlassablement depuis Un pied au paradis, un monde est en train de s’effacer pour laisser la place à un autre. Le shérif Les, à trois semaines de la retraite, et Becky, poétesse obsédée par la protection de la nature, incarnent le premier. Chacun à sa manière va tenter de protéger Gerald, irréductible vieillard amoureux des truites, contre le représentant des nouvelles valeurs, Tucker. 

Lire la suite « Chronique #67 : Un silence brutal de Ron Rash »

Avis·Chronique

Chronique #66 : Raisons Obscures de Amélie Antoine

IMG_20190318_173250Autrice : Amélie Antoine

Éditeur : XO Editions

Genre : Contemporain / Thriller

Nombre de pages : 378 pages

Résumé (réduit car je le trouve assez spoilant…) : Deux familles ordinaires à l’heure de la rentrée scolaire. Deux familles où chacun masque et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres. Chez les Kessler, la mère a retrouvé son premier amour. Chez les Mariani, le père est mis à l’écart dans son entreprise. Deux familles où règnent les secrets. […] Deux familles où, en apparence, tout va bien. Jusqu’à ce que tout déraille… Pour des raisons obscures. Lire la suite « Chronique #66 : Raisons Obscures de Amélie Antoine »

Avis·Chronique

Chronique #65 : A même la peau – Lisa Gardner

IMG_20190318_120952_632Autrice : Lisa Gardner

Éditeur : Audiolib (audio) / Albin Michel (papier)

Genre : Thriller / Policier

Durée / Nombre de pages :  866 min / 512 pages

Résumé : Échappe-t-on à son destin quand on naît d’une famille marquée du sceau de la mort ? Fille d’un tueur en série et sœur d’une meurtrière à 14 ans, Adeline est devenue médecin, comme son père adoptif. Sa spécialité : la douleur, qu’une anomalie génétique l’empêche pourtant de ressentir. C’est dans son cabinet qu’elle rencontre l’inspectrice DD Warren, blessée à l’épaule sur une scène de crime. Elle a été poussée dans l’escalier mais n’a aucun souvenir de ce qui s’est passé. Alors qu’elle se laisse doucement séduire par les méthodes de sa thérapeute, DD Warren découvre que les meurtres sur lesquels elle enquête, des jeunes femmes écorchées, ressemblent étrangement à ceux commis par le père d’Adeline il y a plus de vingt ans… Lire la suite « Chronique #65 : A même la peau – Lisa Gardner »

Avis·Chronique

Chronique #64 : Par le vent pleuré de Ron Rash

IMG_20190312_123807_398Auteur : Ron Rash

Éditeur : Points (7.00 €)

Genre : Contemporain / Roman noir

Nombre de pages :  240 pages

Résumé : Dans une petite ville paisible au cœur des Appalaches, la rivière vient de déposer sur la grève une poignée d’ossements, ayant appartenu à une jeune femme. Elle s’appelait Ligeia, et personne n’avait plus entendu parler d’elle depuis un demi-siècle. 1967 : le summer of love. Ligeia débarque de Floride avec l’insouciance et la sensualité de sa jeunesse, avide de plaisirs et de liberté. C’est l’époque des communautés hippies, du Vietnam, de la drogue, du sexe et du Grateful Dead. Deux frères, Bill et Eugene, qui vivent bien loin de ces révolutions, sous la coupe d’un grand-père tyrannique et conservateur, vont se laisser séduire par Ligeia la sirène et emporter dans le tourbillon des tentations. Le temps d’une saison, la jeune fille bouleversera de fond en comble leur relation, leur vision du monde, et scellera à jamais leur destin – avant de disparaître aussi subitement qu’elle était apparue. À son macabre retour, les deux frères vont devoir rendre des comptes au fantôme de leur passé, et à leur propre conscience, rejouant sur fond de paysages grandioses l’éternelle confrontation d’Abel et de Caïn. Lire la suite « Chronique #64 : Par le vent pleuré de Ron Rash »

Avis·Chronique

Chronique #63 : Barracoon : l’histoire du dernier esclave américain de Zora Neale Hurston

baracoonAutrice : Zora Naele Hurston

Éditeur : JC Lattès

Genre : Témoignage

Nombre de pages :  250 pages

Résumé : Barracoon désigne les bâtiments utilisés pour le confinement des Africains destinés à être vendus et exportés vers l’Europe et les Amériques. Ces bâtiments allaient du modeste « abri à esclaves » aux imposantes « maisons d’esclaves » ou « châteaux d’esclaves ». Les captifs y restaient souvent confinés pendant des mois entiers. ?
En 1927, la jeune anthropologue Zora Neale Hurston, qui va devenir l’une des plus grandes écrivaines noires du XXe siècle part rencontrer en Alabama Cudjo Lewis. A 86 ans, Cudjo est l’ultime survivant du dernier convoi négrier qui a quitté les côtes du Dahomey pour l’Amérique. Pendant des mois, Zora va recueillir sa parole, devenir son amie, partager ses souffrances et des fiertés. Le témoignage de Cudjo restitue comme nul autre la condition, la vie d’un esclave : de sa capture en 1859 par un village voisin à sa terrifiante traversée, de ses années d’esclavage jusqu’à la guerre de sécession, jusqu’à son combat pour son émancipation.
Un témoignage unique d’une sincérité et d’une précision bouleversante. Lire la suite « Chronique #63 : Barracoon : l’histoire du dernier esclave américain de Zora Neale Hurston »

Avis·Chronique·FéminiBooksChallenge

Chronique #62 : Nous sommes tous des féministes – Chimamanda Ngozi Adichie

IMG_20190308_112613_697Autrice : Chimamanda Ngozi Adichie

Éditeur : Folio (2€)

Genre : Essai / Nouvelle

Nombre de pages :  88 pages

Résumé : «Partout dans le monde, la question du genre est cruciale. Alors j’aimerais aujourd’hui que nous nous mettions à rêver à un monde différent et à le préparer. Un monde plus équitable. Un monde où les hommes et les femmes seront plus heureux et plus honnêtes envers eux-mêmes. Et voici le point de départ : nous devons élever nos filles autrement. Nous devons élever nos fils autrement.» Chimamanda Ngozi Adichie aborde le sujet controversé du féminisme avec lucidité, éloquence et humour. Lire la suite « Chronique #62 : Nous sommes tous des féministes – Chimamanda Ngozi Adichie »