Chronique #59 : Le Passageur, tome 1 : Le Coq et l’Enfant de Mel Andoryss #PLIB2019

IMG_20190224_143801_086.jpg

Autrice : Mel Andoryss

Éditeur : Lynks (15.90€ papier)

Genre : Fantastique

Nombre de pages :  283 pages

Résumé : Matéo n’aurait jamais dû hériter du don de sa mère. Il n’aurait jamais dû entendre les pleurs des fantômes. Désormais, il n’a d’autre choix qu’accepter son héritage… ou sombrer dans la folie ! C’est au temps de la Commune, au milieu des horreurs de la semaine sanglante, qu’il débute son apprentissage…
Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir. Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…

lepassageur1Mon avis : Mais quelle surprise ! Je me suis lancée dans cette lecture pour avoir une chance de finir un livre avant la fin du challenge Faites l’amour ou la guerre organisé par l’équipe du PLIB car il est relativement court et écrit plutôt gros par rapport aux autres que j’avais dans ma PAL.

Je ne me souvenais plus vraiment du résumé si ce n’est qu’il était question de faire passer des fantômes de l’ « autre côté ». Et j’ai adoré ! 

Matéo vient d’une famille issue de la communauté roms, je pense qu’il s’agit du tout premier livre que je lis où c’est le cas. J’ai trouvé cela très intéressant de voir le point de vue de Matéo sur les (nombreuses) discriminations dont il est victime. 

Je m’attendais à une sorte d’histoire à la Ghost Whisperer où Matéo aurait vu des fantômes et réglé leurs problèmes en restant dans notre monde. Mais non, il se retrouve dans la vie de ce fantôme avant sa mort ; et nous voilà catapultés avec lui au milieu du Paris de 1871, en pleine semaine sanglante où nombres de parisiens seront tués, massacrés suite au quelques mois d’existence de la Commune. J’ai adoré ce contexte historique, trop peu connu ! (Ben oui l’Education Nationale va trop nous parler d’un épisode de l’histoire où le gouvernement a massacré des milliers de personnes qui se révoltaient…). L’autrice nous rend extrêmement bien le contexte, expliqué simplement sans faire cours d’histoire à travers le récit. On est plongé dans les combats, dans cette ville littéralement à feu et à sang et c’est passionnant !

Ma note : 18/20, mélangez une bonne dose de fantastique, un contexte historique passionnant et quelques réflexions sur les discriminations en tout genre et vous m’avez !

Le tome 2 devrait sortir en mai prochain et je l’attends de pied ferme !

 

#ISBN9791097434151

7 réflexions sur “Chronique #59 : Le Passageur, tome 1 : Le Coq et l’Enfant de Mel Andoryss #PLIB2019

  1. Ping : Mes livres chroniqués – Lectures d'A

  2. Ping : Mes 5 finalistes pour le #PLIB2019 – Lectures d'A

  3. Ping : Point Lecture Février 2019 – Lectures d'A

  4. Ping : #PLIB 2019 : Le récap’ – Lectures d'A

  5. Ping : Mes livres en vente – Lectures d'A

  6. Ping : Sorties du mois de mai 2019 – Lectures d'A

  7. Ping : #PLIB2019 : Un premier bilan ! – Lectures d'A

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s