Chronique #51 : Il y aura du sang sur la neige de Sébastien Lepetit

IMG_20190129_104047.png

Auteur : Sébastien Lepetit

Éditeur : Flamant Noir (20€ papier / 9.99€ numérique)

Genre : Policier

Nombre de pages : 280 pages

Résumé : LA TRANSJURASSIENNE. Célèbre rendez-vous du ski de fond français. Tous les ans, plus de 3 500 skieurs se retrouvent sur les pistes du Haut-Jura pour braver le froid glacial, le vent et la fatigue, autour du même objectif : donner le meilleur de soi et franchir la ligne d’arrivée ! Le commissaire Morteau connaît bien cette compétition dont il suit chaque édition. Mais cette fois, l’événement lui réserve des surprises. Depuis quelque temps, l’organisation de la course reçoit des menaces de mort très sérieuses. Morteau, accompagné de son jeune collègue, Fabien Monceau, est appelé à se rendre sur place pour évaluer les risques. Mais lorsqu’un homme est retrouvé assassiné de plusieurs balles dans la tête en pleine montagne, la situation devient plus complexe que prévu. Jalousie personnelle, rivalité sportive ou jeu pervers ? Cette année, la neige pourrait bien prendre la couleur du sang…

ilyauradusangsurlaneigeMon avis : Tout d’abord je remercie NetGalley et la maison d’édition pour m’avoir permis de lire cet ouvrage. Cette lecture rentre dans la LC Il est bien ce livre « Couverture hivernale » et dans le Cold Winter Challenge.

J’ai beaucoup aimé le fait d’être transportée au milieu des pistes de ski. L’auteur sait nous immerger au milieu du Jura et nous faire transparaître son amour pour cette région et pour sa gastronomie (le burger franc-comtois…. il m’a donné tellement faim !) (PS : ne pas lire ce livre pendant un épisode de gastro, nombreux passages décrivant la nourriture, le fromage, la viande, etc….). 

Ne vous attendez pas à un thriller haletant aux multiples rebondissements, aux scènes gores et à du sang partout. Ici on est dans un policier « à l’ancienne », avec un commissaire d’une cinquantaine d’années qui travaille à son rythme (et c’est pas celui de Jack Bauer !). Malgré tout on ne s’ennuie pas et son jeune lieutenant sait nous faire bouger tout ça.

La plume est fluide et agréable, les personnages sont sympathiques, je me note les autres livres de l’auteur pour plus tard. Le personnage du commissaire est un personnage récurrent de l’auteur mais le fait de ne pas avoir lu les précédents ne m’a en rien gênée dans ma lecture.

Ce fut une lecture plutôt agréable, un policier sans prise de tête. J’ai malheureusement deviné la fin dès la moitié du livre (53% de l’e-book très exactement…).

Ma note : 16/20, un policier sympathique sans grande prétention mais agréable qui saura vous faire voyager à la montagne !

Citations :

Lorsqu’un vieil ami vous recontacte après des lustres, ce n’est jamais bon signe. Mais si en plus il n’était alors qu’une vague connaissance et qu’il vous parle comme si vous aviez été des amis proches, cela devenait carrément suspect.


Un ami d’enfance ? Il y allait fort, le petit Pupillin. Il avait l’amitié à pas cher.


  • Madame le juge…
  • Madame LA juge, coupa-t-elle….
Publicités

2 réflexions sur “Chronique #51 : Il y aura du sang sur la neige de Sébastien Lepetit

  1. Ping : #PointLecture Janvier 2019 – Lectures d'A

  2. Ping : Mes livres chroniqués – Lectures d'A

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s