PAL #PumpkinAutumnChallenge !

Dois-je vraiment vous présenter ce challenge organisé par Guimause ?

Si vous voulez tout comprendre à ce challenge je vous renvoie directement à son article, ici je ne vous parlerais que ma PAL pour le challenge. Pour ma part je pense ne me lancer dans ce challenge qu’en octobre car pour septembre je me suis déjà préparée une petite PAL spéciale Italie qui se mèle peu au challenge ! Lire la suite

Publicités

BOOkHaul #5 : Occasion Thriller / Horreur

IMG_20180829_230254.png

Un nouveau book haul d’occasions pour changer, craquages liés notamment à un live twitch sur Stephen King qui m’a donné envie de découvrir cet auteur dont j’entends tant parler ! Et qui rentrera probablement dans mon #PumpkinAutumnChallenge Lire la suite

Septembre et sa PAL italienne

IMG_20180829_140215_203.jpg

Septembre arrive et pourtant ce mois est synonyme de rentrée ! Mais pour moi c’est enfin les VACANCES !!!!! Et pour ces vacances je pars avec le chéri et deux amis du côté de Naples, la côte amalfitaine, les Pouilles… Et tout ça m’a donné envie de me faire une pile à lire spéciale Italie ! Je vous présente donc les six livres que j’ai choisi (dont deux bonnes briquasses !) (autant vous dire que je lirais probablement pas tout !).

Et du coup pour moi le pumpkin automne challenge commencera vraiment en octobre !

Lire la suite

Chronique #9 : C’est le cœur qui lâche en dernier – Margaret Atwood

IMG_20180828_140734_067

Auteur : Margaret Atwood

Éditeur : Robert Laffont

Genre : Drame / Dystopie

Nombre de pages : 450 pages

Résumé : Stan et Charmaine ont été touchés de plein fouet par la crise économique qui consume les États-Unis. Tous deux survivent grâce aux maigres pourboires que gagne Charmaine dans un bar sordide et se voient contraints de loger dans leur voiture… Aussi, lorsqu’ils découvrent à la télévision une publicité pour une ville qui leur promet un toit au-dessus de leurs têtes, ils signent sans réfléchir : ils n’ont plus rien à perdre. À Consilience, chacun a un travail, avec la satisfaction d’œuvrer pour la communauté, et une maison. Un mois sur deux. Le reste du temps, les habitants le passent en prison… où ils sont également logés et nourris ! Le bonheur. Mais le système veut que pendant leur absence, un autre couple s’installe chez eux avant d’être incarcéré à son tour. Et Stan tombe bientôt sur un mot qui va le rendre fou de désir pour celle qui se glisse entre ses draps quand lui n’y est pas : « Je suis affamée de toi. » Lire la suite